Advertising
This content is not available in your region

Villes intelligentes, humaines et durables : le modèle japonais

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des zones urbaines, mais au Japon, la proportion atteint 92%. Ce qui pose des défis en termes de développement durable. Le pays y répond en créant de nouveaux modèles de "smart cities". De petites collectivités adoptent comme certaines de leurs homologues beaucoup plus grandes, des technologies révolutionnaires comme l'Internet des objets et de grandes idées comme l'économie collaborative pour devenir plus durables.

Nous nous rendons dans deux éco-villes japonaises qui mettent ainsi en pratique les innovations de la Quatrième révolution industrielle.

Surveiller sa consommation d'énergie

Nous effectuons notre première étape à Fujisawa Sustainable Smart Town. Construite sur le site d'une ancienne usine Panasonic, cette ville nouvelle compte environ 2000 habitants.

Toutes les maisons sont équipées de panneaux solaires et de systèmes de contrôle intelligents permettant aux résidents de suivre leur consommation d'énergie au niveau de leur foyer et de la communauté.

"Le fait de pouvoir voir les chiffres par nous-mêmes, ça fait une grande différence, ça nous encourage à faire attention à mener des actions respectueuses de l'environnement," souligne une résidente en montrant un écran où elle peut suivre sa consommation.

Autonomie en cas de catastrophe

Pour réduire les émissions de CO2, les résidents peuvent être récompensés pour leurs actions écologiques. Ils sont aussi encouragés à faire du vélo et à partager des véhicules électriques.

A la différence d'autres projets de villes centrées sur les nouvelles technologies, les habitants de cette "smart city" ont été les premiers pris en considération.

Les urbanistes ont présenté une vision de la ville à 100 ans et tenu compte de tous les aspects de la vie des résidents : énergie, sécurité, mobilité, bien-être, communauté, mais aussi situations d'urgence.

"Concernant le développement durable, on s'est donné des objectifs en matière d'environnement et d'énergie," indique Arakawa Takeshi, directeur général de CRE Business Development Group au sein du département solutions entreprises de la Panasonic Corporation. "Il y a la réduction des émissions de CO2, les économies d'eau, l'utilisation d'énergies renouvelables et encore plus important, un plan d'adaptation en cas de catastrophe naturelle, donc on a veillé à ce que la ville puisse être autonome en électricité et en vivres pendant trois jours," fait-il remarquer.

euronews
Le modèle de Fujisawa Sustainable Smart Towneuronews

Un exemple qui s'exporte

Alors que beaucoup aspirent à une vie saine et prospère à travers le monde, en particulier en Chine, Fujisawa Sustainable Smart Town attire de plus en plus l'attention en tant que modèle pionnier au Japon.

Ce concept urbain où le mode de vie des habitants occupe une place centrale a inspiré la ville intelligente de Yixing dans l'est de la Chine. Un projet qui a reçu un très bon accueil : toutes les maisons en vente lors de la première phase ont trouvé preneur immédiatement.

Une gestion du réseau électrique unique

Nous nous rendons dans une autre éco-ville : Kashiwa-no-ha où nous découvrons un bâtiment recouvert de panneaux solaires et de plantations. Il s'agit de la centrale électrique de la ville qui est totalement révolutionnaire. Cette installation intelligente est munie de l'un des plus grands systèmes de cellules de stockage lithium-ion du Japon, mais aussi de générateurs solaires ou de secours alimentés au gaz.

Le réseau géré par le "Smart Centre" de la ville peut aussitôt réagir à une coupure de courant et dispose d'une autonomie de trois jours. Un système de gestion unique mis au point après la panne d'électricité subie par la ville suite au séisme de mars 2011 au Japon. Il a aussi permis de réduire le pic de consommation d'énergie de plus d'un quart.

euronews
Le système de gestion de l'énergie de Kashiwa-no-haeuronews

"Des villes intelligentes centrées sur l'homme"

_"Actuellement, le Japon est en train de construire des "smart cities" en s'appuyant sur un concept lancé par le gouvernement qui s'appelle Société 5.0,"_ explique Eng. Deguchi Atsushi, professeur et vice-doyen de la Graduate School of Frontier Sciences à l'Université de Tokyo. "Et l'idée maîtresse de ces villes intelligentes," poursuit-il, "c'est qu'elles sont centrées sur leur population, sur l'homme."

"Kashiwa-no-ha est bien sûr en train d'adopter les dernières technologies, mais nous voulons aussi nous assurer que les habitants puissent les maîtriser pour construire un lieu où tout le monde puisse se sentir heureux," insiste-t-il.

euronews
Un atelier participatif au Centre de design urbaineuronews

Implication des habitants

Au Centre de design urbain, les résidents peuvent trouver des informations sur leur ville intelligente et nouer des liens.

"En tant que citoyen, je voulais participer aujourd'hui à un atelier pour décider comment construire la ville du futur grâce à une collaboration entre les habitants et la région," déclare un résident présent au Centre.

"Nous avons aussi des bus autonomes près de la Smart City et j'ai participé au test en circulation," ajoute-t-il.

Ce centre est aussi une plateforme réunissant les différents acteurs du projet, publics, privés et issus du monde académique. Car pour le Japon, l'élément essentiel des villes intelligentes de demain, c'est la collaboration.