This content is not available in your region

Berlin pérennise ses pistes cyclables créées au début de la pandémie

Access to the comments Discussion
Par Jona Källgren
euronews_icons_loading
Mobility Week
Mobility Week   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Des pistes cyclables temporaires en temps de pandémie, le concept est né à Berlin et a représenté une petite révolution. La capitale allemande a été en effet, la première à mettre en place ces nouvelles voies dédiées du jour au lendemain en mars 2020.

"Action tactique"

Cette idée du responsable de la voirie du quartier de Friedrichshain-Kreuzberg, Felix Weisbrich a été approuvée par sa maire Monika Herrmann. Le modèle a été rapidement reproduit dans Berlin, mais aussi ailleurs en Europe.

"On appelle cela de l'action tactique," nous précise Felix Weisbrich. "On ne réfléchit pas sur un plan qui s'appliquera pour toujours et sur son échéance pour le mettre en œuvre ; à la place, on fait les choses de manière temporaire, puis on regarde les résultats," explique-t-il.

Les pistes cyclables de plus de 8 km créées au plus fort de la pandémie sont désormais là pour rester.

"Il nous a fallu à peine un peu plus d'une année pour pérenniser ces pistes cyclables," fait remarquer Monika Herrmann avant d'ajouter : "C'est exceptionnellement rapide."

Hausse de 25% des déplacements à vélo pendant la pandémie

Pendant la pandémie de Covid-19, les déplacements à vélo ont grimpé de 25% dans la ville, de nombreux habitants évitant de prendre les transports en commun.

Quand on regarde les études actuelles comme celle du GIEC, on réalise que l'on n'a pas le temps d'attendre de construire deux ou trois pistes temporaires par an qui pourraient un jour devenir permanentes
Anna Baatz
Berlin Autofrei

Et cette tendance s'est confirmée sur ces pistes temporaires même lorsque les métros, trams et bus se sont de nouveau remplis.

"Quand il y a une rivière, les gens ne vont pas nager pour la traverser," fait remarquer Felix Weisbrich. "Mais si vous construisez un pont, ils vont la franchir : c'est pareil avec les pistes cyclables," insiste-t-il.

euronews
Exemple de piste cyclable provisoire mise en place à Berlineuronews

"On n'a pas le temps de faire des pistes temporaires !"

D'autres villes européennes comme Paris, Barcelone et Bruxelles ont aussi étendu leur réseau cyclable pendant la pandémie en faisant souvent plus que Berlin.

Dans la capitale allemande, certains jugent les mesures prises par les autorités, insuffisantes. Une initiative appelée "Berlin sans voiture" a réussi à collecter plus de 50 000 signatures pour obtenir la tenue d'un référendum sur l'idée de chasser la voiture de la totalité du centre-ville.

"Ces nouvelles pistes cyclables sont super, on en a besoin," reconnaît Anna Baatz de Berlin Autofrei. "Mais quand on regarde les études actuelles comme celle du GIEC, on réalise que l'on n'a pas le temps d'attendre de construire deux ou trois pistes temporaires par an qui pourraient un jour devenir permanentes," affirme-t-elle.

Et alors que Berlin a été la première à se doter de voies réservées aux cyclistes pendant la pandémie, de nombreuses voies de circulation dans la capitale n'ont pas encore de pistes dédiées.

Ce reportage s'inscrit dans le cadre de la "Mobility Week" sur euronews. Du 13 au 17 septembre 2021, nous explorons les nouvelles tendances dans les domaines des transports et de la mobilité individuelle. Découvrez d'autres articles ici.