Une fusée américaine en route pour la Lune, plus de 50 ans après Apollo

Décollage de la fusée du groupe ULA à Cap Canaveral, aux Etats-Unis, janvier 2024.
Décollage de la fusée du groupe ULA à Cap Canaveral, aux Etats-Unis, janvier 2024. Tous droits réservés AP/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La fusée privée doit déposer sur la Lune du matériel scientifique pour la NASA et disperser des cendres et de l'ADN de dizaines de personnes.

PUBLICITÉ

Plus de 50 ans après la dernière mission Apollo, une fusée américaine a décollé vers la Lune. Et pour la première fois, il s’agit d’une fusée privée, la Vulcan, de United Launch Alliance (ULA).

A son bord, l’alunisseur Peregrine d'Astrobotic Technology a pour objectif de déposer sur le satellite de la Terre du matériel scientifique utilisé par la NASA.

Mais aussi de disperser les cendres ou l’ADN de dizaines de personnes, dont celles du créateur de la saga Star Treck, Gene Roddenberry.

Cela a suscité la colère de la tribu amérindienne Navajo pour qui la Lune est un lieu sacré. 

La dernière mission d'alunissage lancée par les États-Unis remonte à décembre 1972. Gene Cernan et Harrison Schmitt, de la mission Apollo 17, sont devenus les 11e et 12e hommes à marcher sur la Lune.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une entreprise privée réalise le premier alunissage américain depuis plus de 50 ans

L'atterrisseur lunaire Peregrine 1 brûlera dans l'atmosphère terrestre après l'échec de sa mission

Fuite de carburant "critique" pour l'alunisseur américain "Peregrine"