Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Memphis, ville-symbole de la soul et du mouvement des droits civiques

Johny Pitts dans les rues de Memphis
Johny Pitts dans les rues de Memphis   -   Tous droits réservés  Euronews   -  
Par Tim Gallagher

L'écrivain et photographe Johny Pitts emprunte la route des droits civiques dans le Sud des États-Unis à la découverte de cet héritage. Dans ce premier épisode, il fait étape à Memphis, fief de la musique soul et d'Elvis Presley.

Memphis dans le Tennessee est une étape incontournable sur la route des droits civiques qui traverse le Sud des États-Unis. Cette ville bordée par le fleuve Mississippi est connue pour avoir été un haut lieu de la lutte pour les droits civiques, mais aussi un berceau de la soul. Le Stax Museum of American Soul Music qui rend hommage à cette musique et à ses liens avec le mouvement des droits civiques est un lieu incontournable de la ville. 

Le musée actuel est consacré à Stax Records, maison de disques qui a produit Otis Redding, Mavis Staples ou encore Albert King, mais il honore aussi la manière dont la soul raconte le combat des Noirs américains pour obtenir la déségrégation.

"Il décrit la douleur, l'injustice, les espoirs, les rêves, les désillusions... Il y a tout cela dans cette musique," affirme Deanie Parker, représentante du musée. "Il y a ici tout ce que les droits civiques représentent," souligne-t-elle.

Stax était une maison de disques où des Américains de toutes couleurs de peau pouvaient travailler ensemble, unis par leur amour de la musique.

Euronews
Le Stax Museum of American Soul Music de MemphisEuronews

Beale Street, la rue de la musique

Beale Street est un autre lieu légendaire de Memphis, emblématique du melting-pot culturel présent dans la ville. Elvis Presley y a fait ses débuts tout comme B.B. King qui a donné son nom à une salle de spectacle de la rue, toujours ouverte aujourd'hui.

Les frasques de Beale Street au XXe siècle ont été documentées par Ernest Withers qui a photographié l'ambiance glamour de ses bars et boîtes de nuit dans le cadre d'un travail sur la culture afro-américaine qu'il a mené pendant 60 ans. Ses clichés sont aujourd'hui, conservés au Withers Collection Museum and Gallery.

"Cette rue était un endroit où la couleur n'était pas une barrière car le divertissement était l'élément qui rassemblait tout le monde," indique Rosalind Withers, fille de Ernest Withers et propriétaire de la collection.

Euronews
Beale Street avec ses salles de concert et lieux de divertissementEuronews

Martin Luther King à Memphis

Mais il n'y a probablement pas d'autre lieu qui relie davantage Memphis au mouvement des droits civiques que le Lorraine Motel, lieu de l'assassinat tragique de Martin Luther King en 1968.

L'œuvre et la vie du pasteur militant qui était à Memphis le jour de sa mort pour soutenir les éboueurs noirs en grève sont célébrées dans l'actuel Musée national des droits civiques qui a vu le jour sur le site du Lorraine Motel.

"Notre mission est de préserver l'héritage de Martin Luther King," précise Faith Morris, responsable marketing et relations extérieures du musée. "Personne ne devrait ignorer la signification de sa présence à Memphis," insiste-t-elle. "Ce n'est pas un mémorial, mais un site pour transmettre ce que Martin Luther King a signifié pour ce monde," conclut-elle.