PUBLICITÉ

Pourquoi les cyclistes devraient choisir les routes de Turquie lors de leur prochaines vacances

En Turquie, les cyclistes peuvent traverser des villes antiques et les sites patrimoine mondial de l'UNESCO de Pergame et d'Éphèse.
En Turquie, les cyclistes peuvent traverser des villes antiques et les sites patrimoine mondial de l'UNESCO de Pergame et d'Éphèse. Tous droits réservés GoTürkiye
Tous droits réservés GoTürkiye
Par Euronews
Partager cet article
Partager cet articleClose Button

Avec un climat qui favorise le cyclisme tout au long de l'année, la Turquie propose des itinéraires cyclables à couper le souffle pour tous les niveaux.

PUBLICITÉ

Cyclistes ! La Turquie veut vous voir, vous et votre vélos. Que vous vous exerciez sur un vélo de route, un VTT, un gravel bike ou un e-bike, le pays a beaucoup à vous offrir, et pour Aydin Ayhan Güney de l'agence Argeus Travel and Events, son climat y est pour beaucoup.

"La Turquie peut offrir la possibilité de faire du vélo en plein air toute l'année", explique Aydin. "Les côtes sud et ouest du pays sont très adaptées au cyclisme pendant les mois froids de l'hiver. La côte de la mer Noire offre de bonnes conditions météorologiques pendant les mois chauds de l'été. Les mois de printemps et d'automne sont parfaits pour le cyclisme dans le centre de la Turquie".

Ces conditions sont aussi attrayantes pour les cyclistes professionnels que pour les vacanciers, dit-il. _"La région d'Antalya, pendant l'hiver, offre beaucoup d'hôtels tout compris de bonne qualité à des prix extrêmement raisonnables. C'est pourquoi de nombreuses équipes cyclistes professionnelles et amateurs viennent en Turquie pour des camps d'hiver. Les stations de ski comme Erciyes et Palandöken, dans le centre de la Turquie, sont également une destination privilégiée pour les camps d'entraînement en été, en raison de leur altitude élevée."_Et d'ajouter : "Outre le temps convenable dans tout le pays, les possibilités d'hébergement sont illimitées avec des prix très raisonnables, surtout en basse saison touristique."

Où dormir ?

L'hébergement est la clé d'une stratégie que la Turquie a adoptée pour encourager le tourisme à vélo, en tant que moyen durable de découverte du pays. Un label pour les établissements d'hébergement favorables au vélo a même été mis en place. 

Les hôtels qui souhaitent en faire partie doivent remplir certaines conditions, notamment disposer d'un espace de stationnement sécurisé pour les vélos, d'une aire de lavage et de réparation des vélos et d'équipements d'entretien, employer du personnel connaissant les itinéraires cyclables de la région et pouvant fournir des informations sur l'état des routes et les prévisions météorologiques, et même servir des menus adaptés aux cyclistes sur le plan nutritionnel.

GoTürkiye
L'une des vues de la piste cyclable Eurovelo à Izmir.GoTürkiye

Le ministère de la Culture et du Tourisme et l'Agence de promotion et de développement du tourisme de Turquie (TGA), qui ont lancé conjointement le système de labelisation en 2020, ont déjà certifié plusieurs établissements d'hébergement adaptés aux cyclistes.

Il peut s'agir de luxueux complexes hôteliers en bord de mer, comme le Limak Atlantis Deluxe Hotel à Belek, Antalya, ou de son homologue spécialisé dans les sports, le Limak Arcadia Sport Resort Hotel, d'une superficie de 97 000 mètres carrés. Ce dernier dispose d'installations pour le football, le basket-ball, le volley-ball, le judo, le tennis, le rugby et le base-ball, ainsi que pour les cyclistes. Il accueille également des tournois et des camps d'entraînement. Parmi les autres options, citons les hôtels axés sur le spa et le bien-être, comme le Korel Thermal Resort, situé à proximité d'Afyon, ou le Hapimag Sea Garden Resort, situé en bord de mer à Bodrum.

Passez à la vitesse supérieure

Maintenant que vous savez où loger, où se trouvent les meilleures routes cyclables de Turquie ?

Pour Aydin, c'est une question facile : "La meilleure région pour le cyclisme en Turquie et probablement dans le monde est la Cappadoce. Avec ses paysages uniques, son histoire, sa culture anatolienne et son réseau hors route illimité, c'est un véritable paradis pour les cyclistes, en particulier les vététistes et les amateurs de gravier."

GoTürkiye
Cyclisme à travers la CappadoceGoTürkiye

La région, qui est sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, offre de nombreuses options pour les cyclistes sur route et en VTT.

Sur la route, les itinéraires comprennent Kayseri, Erciyes et Develi, tandis que les pistes pour le VTT comprennent Ürgüp-Ortahisar-Ürgüp, qui traversent des vignobles, parfaits pour une pause rafraîchissante. En faisant Ürgüp-Damsa Dam-Ürgüp, vous pouvez voir des églises troglodytes du 10ème siècle, et ne passerez pas loin d'une randonnée facile à Güzelyurt à travers le canyon d'Ihlara et la ville souterraine de Derinkuyu.

Le réseau européen de pistes cyclables EuroVelo - 17 itinéraires totalisant 90 000 km à travers le continent - a récemment prolongé la route 8, sa route méditerranéenne, jusqu'en Turquie, où elle suit la côte de la péninsule d'İzmir sur 500 km, retraçant l'histoire des peuplements depuis les anciens Ioniens jusqu'à l'Empire ottoman. Les cyclistes peuvent traverser deux des plus importantes villes anciennes de la région, Pergame et Éphèse, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Marmaris propose des itinéraires plus doux adaptés au gravier et aux vélos électriques, ainsi que des routes de montagne, tandis que la région de Köyceğiz, d'Ortaca et de Dalaman offre des itinéraires pour les vélos de montagne et les vélos électriques (à travers des forêts d'eucalyptus rares, le long de rivières et autour de lacs, et le long d'anciennes tombes rupestres).

Selon M. Aydin, les efforts récents du pays pour promouvoir le cyclotourisme ont porté leurs fruits, et il s'attend à ce que le secteur continue à se développer.

"Je fais des vacances à vélo depuis plus de 30 ans", se souvient-il. "C'était extrêmement difficile au début, car les vélos étaient considérés comme des jouets pour enfants. Mais il y a maintenant plus de gens qui font du vélo et qui l'utilisent pour se déplacer et faire du sport. Ce n'est pas encore là où nous espérions être, mais cela augmente rapidement, surtout ces cinq dernières années."

Partager cet article