PUBLICITÉ

La Russie se désengage d'EADS

La Russie se désengage d'EADS
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

La Russie va réduire sa participation dans EADS. La banque publique Vnecheconombank (VEB) a en effet commencé à vendre la part de 5,02% qu’elle détenait dans le géant européen de l’aviation, société mère d’Airbus, dans le but de financer des projets dans l’aviation civile en Russie.

Selon le journal Vedomosti, la banque VEB a déjà réduit depuis la fin de juillet dernier, sa part à 2,88%. Le produit de la vente, estimées à 763 millions d’euros, sera investi dans Sukhoi Aviation civile, joint-venture entre le russe Sukhoi (75%) et l’italien Finmeccanica (25%), qui produit le Superjet 100.

La joint-venture a besoin de ressources pour restructurer sa dette importante (plus de deux milliards de dollars), tandis que le SuperJet peine à enregistrer des commandes d’achat, surtout à l‘étranger.

Après être passé en dessous du seuil de 3% dans la participation d’EADS, VEB n’a plus l’obligation d’informer le marché de toute nouvelle cession.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Japon : les survivants de la collision de deux avions témoignent

Russie : atterrissage en urgence d'un A320, un avertissement pour la sécurité aérienne ?

Russie : face à l'inflation et la chute du rouble, la BCR relève son taux directeur