Foot : les chamailleries du "vieux" couple France-Allemagne

Foot : les chamailleries du "vieux" couple France-Allemagne
Tous droits réservés 
Par Joël Chatreau
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Cela fait huit ans que les Français attendaient ce moment. Alors, le choc France-Allemagne, en quart de finale de la Coupe du monde de football, s’est transformé le 4 juillet dernier en rendez-vous presque incontournable, pour les fans des Bleus comme pour les simples spectateurs qui se sont pris au jeu du Mondial. L‘équipe rajeunie a su reconquérir le coeur des Français au fil des matches disputés au Brésil, même si l’aventure s’est arrêtée justement le 4 juillet. Et puis, l’enthousiasme allait bien au-delà du football : de longue date, la France et l’Allemagne sont les meilleures ennemies, on le sait bien. Au sein de l’Union européenne, c’est aussi un vrai couple, avec ses disputes et ses réconciliations…

Sur le plan footballistique, il y avait une revanche à prendre ! La demi-finale du Mondial de 1982 est restée ancrée dans les mémoires des plus vieux supporteurs français, et on a l’impression qu’elle n’a pas été totalement digérée, notamment la violente sortie du gardien de but allemand Schumacher qui laissa inconscient le joueur français Battiston. Au bout du compte, défaite cruelle : 5 tirs au but pour l’Allemagne, contre 4 pour les Bleus. Au Mexique, quatre ans plus tard, la bande à Platini n’avait pas réussi à stopper la malédiction allemande. Dans ce contexte, tout était prêt pour “chauffer à blanc” l’Hexagone, du nord au sud et de l’ouest à l’est. Voici comment la tension est montée, au fil des heures, avant la confrontation :

[View the story "Mondial : France-Allemagne, éternelle dispute" on Storify]

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : les fouilles pour retrouver les soldats allemands exécutés par les résistants ont commencé

Allemagne : deux hommes soupçonnés d'espionnage pour la Russie arrêtés

Scholz en visite en Chine pour favoriser la coopération économique