This content is not available in your region

La bataille de Caporetto– les Autrichiens et les Allemands percent la ligne de front italienne

Access to the comments Discussion
Par Euronews
La bataille de Caporetto– les Autrichiens et les Allemands percent  la ligne de front italienne

24 octobre 1917

Lancée le 24 octobre 1917, la bataille de Caporetto, ou douzième bataille de l’Isonzo, est l’une des plus grandes victoires jamais remportées par sur un théâtre d’opération. Les forces allemandes et austro-hongroises surprennent les Italiens en perçant la ligne de front, où les combats se sont cristallisés depuis 1914. Les Alliés s’emparent ensuite d’une partie du territoire de la Vénétie, en progressant de plusieurs dizaines de kilomètres en direction de Venise. L’ampleur de la défaite italienne de Caporetto conduit à la fois au changement du gouvernement et à la démission de Luigi Cadorna en tant que chef d‘état-major italien.

Lors de l’assaut initial, masquées par la brume, les forces austro-allemandes utilisent l’artillerie lourde, des explosifs, du gaz et des écrans de fumée pour franchir les lignes de la Seconde Armée Italienne presque immédiatement.

Lors de la campagne de Caporetto, certaines offensives, sous le commandement du général Boroevic, ne seront pas couronnées du même succès. En outre, les forces austro-allemandes ont été victimes de leur succès car aux alentours du 2 novembre le lien avec leur base arrière s’est fait de plus en plus distendus.

Le 10 novembre, Cadorna et les troupes italiennes se retirent vers le fleuve Piave, près de Venise. Pratiquement 300 000 de ses hommes seront tombés lors de cette cuisante défaite, dont la quasi-totalité de son artillerie.

Mais rapidement, le nouveau Premier ministre italien Vittorio Orlando reçoit un important soutien militaire : six divisions de l’armée française et cinq divisions britanniques. Ces dernières avaient laissé Rome se battre seul contre l’armée austro-hongroise sur son territoire.

Après la bataille de Caporetto, véritable déroute, les rapports de forces se sont rapidement inversés et les Forces centrales ne seront plus en mesure d’avancer vers l’intérieur de l’Italie.