EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ensanglanté par un attentat le Kurdistan demande plus d'armes à la coalition internationale

Ensanglanté par un attentat le Kurdistan demande plus d'armes à la coalition internationale
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Au moins 5 morts et 29 blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée à Erbil, ce mercredi matin, dans le Kurdistan irakien, une région d’ordinaire épargnée par les violences qui secouent le reste du pays.

L’attaque n’a pas été revendiqué mais semble porter la marque de l’Etat Islamique et intervient alors que Massoud Barzani, le président de la région autonome du Kurdistan, regrette que la coalition internationale ne fournisse pas suffisamment d’armes pour aider les Peshmergas à faire face aux groupes de combattants Jihadistes.

De leurs côté, les forces fédérales irakiennes ont repris le contrôle de la route entre Bagdad et Erbil ainsi que la principale raffinerie du pays à Baïji où les soldats irakien ont pris positions.

Bagdad a par ailleurs transféré ce mercredi 500 millions de dollars au gouvernement du Kurdistan irakien. Ces fonds, en échange de 150 mille baril de brut par jour, devraient aider le Kurdistan à payer les salaires des fonctionnaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Inde : au moins 116 morts dans une bousculade lors d'un rassemblement religieux

Le vice-président du Malawi inhumé dans son village natal

Trois touristes disparus sont retrouvés morts en une semaine sur des îles grecques