EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Corruption : Chine et Turquie régressent selon Transparency

Corruption : Chine et Turquie régressent selon Transparency
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, TRANSPARENCY INTERNATIONAL
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Dans son rapport annuel Transparency international souligne que la Chine et la Turquie ont régressé. Le Danemark est le pays le moins corrompu.

PUBLICITÉ

La corruption s’aggrave en Chine, en Turquie et dans d’autres pays à forte croissance. C’est le bilan de l’ONG Transparency international, qui publie son rapport annuel. Du côté des mauvais élèves, les plus corrompus sont le Soudan, la Corée du Nord et la Somalie. Les plus vertueux sont toujours les mêmes, Danemark, Nouvelle-Zélande, Finlande.

“Suivre l’argent blanchi et trouver où il est caché est une partie très difficile de l’enquête et de ce fait c’est souvent négligé, explique Edda Mueller, la responsable de Transparency international. Ainsi, un dealer de drogue, si on peut l’attraper, sera puni, mais pas le sytème criminel de blanchiment d’argent. C’est un gros problème que nous devons traiter.”

Cette année l’accent est mis sur les pays émergents : en Turquie par exemple, l’image du pays est détériorée par les affaires de corruption visant des proches du gouvernement. En Chine, il y a eu plusieurs arrestations de politiciens pour corruption, mais des accusations qui chaque fois qui manquent de transparence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Corruption : Le Danemark aux antipodes de la Corée du Nord