Kiev et les séparatistes annoncent l'arrêt des tirs le 9 décembre

Kiev et les séparatistes annoncent l'arrêt des tirs le 9 décembre
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec Ria Novosti AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le 9 décembre, les armes vont se taire dans l'Est de l'Ukraine. Et si la trêve est respectée, elle pourrait se prolonger.

PUBLICITÉ

L’Ukraine et les séparatistes sont tombés d’accord sur une trêve. Une nouvelle tentative de mettre fin aux combats meurtriers dans cette zone. A partir de mardi 9 décembre, appellé “jour de tranquilité” les armes se tairont : le président du “parlement” de la République autoproclamée de Donetsk, Andreï Pourguine, a confirmé cette information : “Le résultat c’est que nous avons convenu de ne pas tirer à l’aéroport de Donetsk à partir de six heures du soir.”

Si cette journée de tranquilité est respectée, le retrait d’armes lourdes de la ligne du front commencera le lendemain, le 10 décembre, selon une source à la présidence, comme le prévoient les accords de paix signés en septembre à Minsk.

“On est inquiet de ce qui se passe, dit Iryna, une habitante de Loughansk, et on ne veut pas que nos pays soient en guerre. On a besoin d’aide.”

Ce conflit, c’est plus de 4300 morts depuis avril. Selon Kiev, les forces rebelles comptent plus de 32 000 hommes, dont jusqu‘à 10 000 militaires russes. Les autres rebelles sont des mercenaires, venus de multiples pays, et des habitants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kerry appelle la Russie à "rétablir la confiance" pour éviter d'être isolé par l'Ukraine

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

L'Ukraine aurait abattu un bombardier stratégique russe, Moscou affirme que l'avion s'est écrasé