EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Navalny arrêté alors qu'il rejoignait la manifestation de soutien de ses partisans

Navalny arrêté alors qu'il rejoignait la manifestation de soutien de ses partisans
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

S‘échappant du périmètre de la résidence surveillée, l’opposant russe Alexeï Navalny n’a toutefois pas manqué de rendre compte de ses faits et gestes

PUBLICITÉ

S‘échappant du périmètre de la résidence surveillée, l’opposant russe Alexeï Navalny n’a toutefois pas manqué de rendre compte de ses faits et gestes sur Twitter.

D’abord, de son intention de rallier la manifestation de soutien qui lui était dédiée en plein coeur de Moscou.
Puis, de son arrestation.
Le blogueur charismatique, qui vient d‘être condamné à trois ans et demi de prison pour escroquerie, a enjoint ses partisans à protester place du Manège. “Ils ne pourront pas arrêter tout le monde”, a-t-il assuré.

Pas tout le monde, peut-être, mais plus de 130 personnes ont toutefois été interpellées pour leur participation à une manifestation non autorisée, selon l’ONG russe OVD-info.

L’avocat, âgé de 38 ans, était poursuivi avec son frère cadet Oleg pour avoir escroqué près de 400.000 euros à une filiale russe de la société française de cosmétiques Yves Rocher.
Si le premier a écopé d’une peine de prison avec sursis, Oleg a quant à lui été condamné à une peine de prison ferme.

“ Vous me faites honte, a alors réagi, courroucé, Alexeï Navalny. Pourquoi mettre mon frère en prison ? Pour me punir encore plus rudement ?”

Les Etats-Unis et l’Union européenne ont exprimé leur inquiétude au sujet de cette décision de justice à l’encontre de celui qui est considéré comme le plus farouche opposant au chef du Kremlin Vladimir Poutine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Alexeï Navalny : portrait d'un farouche opposant

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie

Russie : prise d'otages dans une prison, ravisseurs tués suite à l'assaut des forces de l'ordre