Flagellation: Amnesty et RSF font pression sur le nouveau roi saoudien

Flagellation: Amnesty et RSF font pression sur le nouveau roi saoudien
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le changement de roi en Arabie saoudite va-t-il avoir un impact sur la question de droits de l’Homme ? Rien ne permet de le dire. Mais cela n’empêche

PUBLICITÉ

Le changement de roi en Arabie saoudite va-t-il avoir un impact sur la question de droits de l’Homme ? Rien ne permet de le dire. Mais cela n’empêche pas les ONG d’accentuer leur pression, notamment autour du cas de Raef Badaoui.

Ce bloggeur saoudien a été condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour “insulte à l’islam”. Il devait subir une nouvelle série de 50 coups de fouet ce vendredi, mais cela a été reporté, pour des raisons de santé.

En tout cas, cette condamnation suscite l’indignation des organisations de défense des droits de l’homme. Amnesty international et Reporters sans frontières ont ainsi organisé ce vendredi un rassemblement à Paris.

Le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, a dit espérer que Salmane, le nouveau roi saoudien, accordera une grâce à Raef Badaoui, et que “les choses évolueront dans ce pays”.

Salmane Abdel Aziz ben Saoud a succédé à son demi-frère Abdallah décédé ce vendredi.
Dans son premier discours, le nouveau souverain a déclaré qu’il n’y aurait pas de changement de politique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Salmane est le nouveau roi d'Arabie Saoudite

La dynastie saoudienne

Henry Kissinger, figure controversée de la diplomatie américaine, est mort