EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Les Kurdes dansent pour la libération de Kobané

Les Kurdes dansent pour la libération de Kobané
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Kobané enfin libérée. Les forces kurdes ont mis en déroute les jihadistes après quatre mois de combats acharnés. Une nouvelle fêtée jusqu'en Turquie.

PUBLICITÉ

A Kobané, des combattants kurdes qui dansent. Image inattendue. La ville du nord de la Syrie vient d‘être libérée. Les renforts kurdes étaient moins bien équipés que leurs adversaires jihadistes, mais ils ont reçu le soutien des frappes aériennes de la coalition internationale. Depuis mi-septembre, l’Etat islamique tentait de prendre cette ville à la frontière turque, indispensable pour assurer l’expansion territoriale du groupe en Syrie. Le revers à Kobané porte un coup d’arrêt à sa progression, estiment les experts.

Les combats à Kobané auront fait plus de 1.800 morts, dont plus de 1.000 dans les rangs jihadistes, selon l’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’Homme). Des scènes des liesse il y en a eu en Syrie, mais aussi dans le sud-est turc, peuplé majoritairement de Kurdes.

En Irak, l’EI a été chassé de Diyala.
“Les forces armées contrôlent désormais totalement toutes les villes, districts et cantons de la province de Diyala, dans l’est”, a indiqué le général Abdelamir al-Zaïdi. Grâce à sa campagne de frappes menée depuis août, la coalition estime avoir stoppé l’avancée du groupe EI dans ce pays, mais les jihadistes conservent pour l’instant l’essentiel de leurs positions, notamment Mossoul, la deuxième ville d’Irak.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib