PUBLICITÉ

Méfiance réciproque des Ukrainiens et des Russes après l'accord de Minsk

Méfiance réciproque des Ukrainiens et des Russes après l'accord de Minsk
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’accord sur un cessez-le-feu en Ukraine est encore très loin de garantir le bon déroulement du processus de paix. Après avoir rencontré les leaders

PUBLICITÉ

L’accord sur un cessez-le-feu en Ukraine est encore très loin de garantir le bon déroulement du processus de paix.

Après avoir rencontré les leaders européens à Bruxelles, le président ukrainien Petro Porochenko exprime sans détour toute la méfiance que lui inspire la Russie : “S’il est question de confiance, je dirais que les dirigeants européens ont toute ma confiance et que nous avons un problème de confiance avec la Russie”, a déclaré le Mr Porochenko.

De son côté, Vladimir Poutine veille à ne pas paraître trop proche des séparatistes de l’est de l’Ukraine. Malgré la présence de soldats et d’armement russes en Ukraine, le président russe prétend ne pas connaître la situation sur le terrain : “Nous nous sommes mis d’accord le président Porochenko et moi-même”, a-t-il expliqué. “Nous allons demander à nos experts militaires, et de mon côté, je suis prêt à le faire, d’indiquer quelle est exactement la situation sur le terrain.”

Sur le terrain justement les tirs d’artillerie en provenance des positions rebelles n’ont pas cessé.

L’accord signé jeudi à Minsk prévoit un cessez-le-feu à partir de dimanche zéro heure et le retrait des belligérants et des armes lourdes pour créer une zone tampon sur 70 kilomètres de profondeur. La question du contrôle de la frontière avec la Russie, par où des armes transitent, reste en suspend.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le conflit ukrainien en quelques dates-clefs

La nouvelle loi ukrainienne sur la mobilisation est entrée en vigueur

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens