EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La mort de Boris Nemtsov peut être un tournant pour l'opposition russe

La mort de Boris Nemtsov peut être un tournant pour l'opposition russe
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec Andrei Belkevich
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’opposante Irina Khakamada est une amie personnelle de Boris Nemtsov. Dans les années 2000, ils ont fondé ensemble le parti libéral “Union des

PUBLICITÉ

L’opposante Irina Khakamada est une amie personnelle de Boris Nemtsov. Dans les années 2000, ils ont fondé ensemble le parti libéral “Union des Forces de Droite”. Et elle avait travaillé avec lui au sein du gouvernement de Boris Eltsine à la fin des années 1990.

Notre envoyé à Moscou a pu la rencontrer, elle l‘évoque :

Il était très sensible, très sincère et de plus en plus radical. Mais en tout cas, il était toujours pacifique. Il a même été accusé de faire trop de compromis. C’est pourquoi son assassinat est naturellement choquant, c’est un assassinat pour l’exemple.”

Notre journaliste Andrei Belkevich lui a demandé si la mort de Boris Nemtsov pouvait être considérée comme un tournant.

Le meurtre de Boris Nemtsov peut tout à fait entraîner accidentellement de grands évènements. Peut-être pas immédiatement. Mais après ce meurtre, le développement de la Russie peut emprunter des voies totalement différentes“.

Plusieurs opposants parlent d’assassinat politique et évoquent le cynisme des autorités russes, alors que Boris Nemtsov aurait été sur le point de révéler dans un rapport prouvant l’implication directe de Moscou dans le conflit ukrainien.

Le Kremlin lui dénonce une machination pour déstabiliser le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un avion de ligne russe s'écrase à vide près de Moscou, tuant les 3 membres de l'équipage

La Russie émet un mandat d'arrêt contre Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny

No comment : le Premier ministre indien Narendra Modi en visite à Moscou