Petro Porochenko confirme le "retrait significatif" d'armes lourdes rebelles

Petro Porochenko confirme le "retrait significatif" d'armes lourdes rebelles
Par Euronews avec REUTERS, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Conformément aux accords de paix de Minsk du 12 février, le président ukrainien a pris acte de cet état de fait tout en précisant que l’Ukraine avait

PUBLICITÉ

Conformément aux accords de paix de Minsk du 12 février, le président ukrainien a pris acte de cet état de fait tout en précisant que l’Ukraine avait elle aussi retiré l’essentiel de ses systèmes de roquettes et d’artillerie lourde.

Le chef de l‘État a également précisé que depuis l’instauration du dernier cessez-le-feu le 15 février, 64 militaires ukrainiens ont été tués dans l’est séparatiste prorusse.

Le président Porochenko a, par ailleurs, annoncé avoir convoqué pour ce mardi son “cabinet de guerre” au cours duquel “des décisions importantes” vont être prises, sans fournir plus de précisions.

Les attaques ont considérablement diminué depuis le 15 février même si les deux camps dénoncent des violences sporadiques et récurrentes en certains lieux. La trêve tient pourtant globalement et majoritairement après le difficile accord de paix de Minsk signé après la médiation du président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel en présence du président russe Vladimir Poutine et de son homologue ukrainien Petro Porochenko.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe