PUBLICITÉ

Népal : un miraculé dans les décombres de Katmandou

Népal : un miraculé dans les décombres de Katmandou
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Avec AFP, Reuters, APTN.
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’espoir au milieu des décombres, à Katmandou : une équipe de secouristes franco-népalaise a dégagé un homme de 28 ans, Rishi Khanal, des ruines de

PUBLICITÉ

L’espoir au milieu des décombres, à Katmandou : une équipe de secouristes franco-népalaise a dégagé un homme de 28 ans, Rishi Khanal, des ruines de son immeuble d’habitation. Il y est resté coincé avec trois cadavres pendant pas moins de 80 heures.

Certes, il devra être amputé d’une jambe, mais son nom ne viendra pas grossir la liste des victimes du violent séisme de samedi. Plus de 5.000 personnes y figurent déjà et selon les autorités népalaises, le bilan pourrait atteindre les 10.000 morts.

Rishi Khanal en est conscient, il revient de loin. “ J’avais de l’espoir au début, mais hier, j’avais abandonné. Mes ongles étaient devenus blancs et mes lèvres étaient gercées. J’avais perdu tout espoir hier et j‘étais sûr que personne ne viendrait à mon secours. J‘étais convaincu que j’allais mourir,” a-t-il confié.

Retardée par les répliques, l’aide commence à arriver dans les localités isolées, coupées du monde depuis le séisme. Alors que de nouvelles avalanches se sont produites dans l’Himalaya, des échauffourées ont éclaté entre étrangers et Népalais à cause des pénuries alimentaires, les villageois accusant les touristes d’accaparer les vivres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Katmandou : mobilisation citoyenne grâce aux réseaux sociaux

Népal : la tension monte à Katmandou

Népal : le bilan du séisme pourrait atteindre les 10.000 morts (Premier ministre)