Echec du coup d'Etat au Burundi

Echec du coup d'Etat au Burundi
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

C’est par un message posté sur son compte Twitter que Pierre Nkurunziza, le président burundais, a annoncé son retour au pays : Je suis au #Burundi

PUBLICITÉ

C’est par un message posté sur son compte Twitter que Pierre Nkurunziza, le président burundais, a annoncé son retour au pays :

Je suis au #Burundi. Je félicite l'armée et la police pour leur patriotisme. Je félicite surtout les burundais pour leur patience.

— Pierre Nkurunziza (@PierreNkurunziz) May 14, 2015

On le croyait bloqué en Tanzanie, depuis le début de la tentative de coup d’Etat lancée mercredi après-midi.

Tout a commencé il y a quinze jours, quand le chef d’Etat a annoncé sa candidature à un troisième mandat présidentiel.

Bujumbura, la capitale de ce petit état d’Afrique centrale, a depuis été le théâtre de manifestations presque quotidiennes. Cette contestation a été présentée comme la justification du putsch qui n’aura duré que 24 heures.

Un général, numéro deux du mouvement, a en effet reconnu jeudi soir l‘échec du coup d’Etat. Dans son annonce, il déplore que l’armée soit inféodée au parti au pouvoir.

Reste à savoir comment la population va accueillir le retour du président.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée congolaise affirme avoir "déjoué un coup d'État" dimanche matin

Au Portugal, 50 ans après la révolution, les Œillets se flétrissent-ils ?

En Allemagne, 27 personnes inculpées pour un projet de coup d'État d'extrême droite