EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bolivie : deux généraux arrêtés après le putsch raté

a
a Tous droits réservés Juan Karita/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Juan Karita/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux généraux ont été arrêtés après le coup d’Etat raté en Bolivie. L’un d’entre eux affirme avoir agi sur ordre du président qui voulait, dit-il, “booster sa popularité”.

PUBLICITÉ

Quelques heures après s’être positionné devant le palais présidentiel à la Paz, les militaires boliviens et leurs blindés se sont retirés.

La tentative de coup d’Etat aurait été organisée par deux généraux, qui ont arrêtés mercredi soir. Le général Juan José Zuniga, chef de l’armée de terre, et Juan Arnez, chef de la Marine.

"M. Zúñiga, M. Arnez et tous ceux qui ont planifié la tentative de coup d'État contre notre pays, ont perdu toute crédibilité. Personne n'a cru à ce qu'ils faisaient, ni les médias, ni les citoyens. Ils n'ont pas obtenu le soutien de la population", a déclaré Carlos del Castillo, ministre du gouvernement de la Bolivie.

Avant son arrestation, l’un des généraux a affirmé aux journalistes que le président bolivien lui aurait demandé d’organiser ce putsch.

"Le président m'a dit : "La situation est très compliquée. Cette semaine va être critique, il faut donc préparer quelque chose pour renforcer ma popularité"", a déclaré Juan José Zúñiga, ancien chef de l’armée de terre.

Ce putsch raté intervient à quelques mois de la présidentielle de 2025.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La tentative de putsch en Bolivie se solde par un échec

Trois momies boliviennes rentrent chez elles

Bolivie : manifestations contre la détention de l'opposant Luis Fernando Camacho