Maiduguri attaquée au lendemain de l'investiture du président nigérian

Maiduguri attaquée au lendemain de l'investiture du président nigérian
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Maiduguri, la grande ville du nord-est du Nigéria, a été samedi la cible de sanglantes attaques. Après un assaut des combattants islamistes de Boko

PUBLICITÉ

Maiduguri, la grande ville du nord-est du Nigéria, a été samedi la cible de sanglantes attaques.

Après un assaut des combattants islamistes de Boko Haram, repoussé par l’armée, un attentat suicide a visé une mosquée, faisant au moins 26 morts et autant de blessés.

Le kamikaze s’est explosé au milieu des fidèles en prière devant l‘édifice, causant l’effondrement du toit de la salle de prière.

D’autres attaques attribuées au groupe islamiste Boko Haram se sont produites dans la région ces dernières 48 heures, au lendemain de l’investiture du nouveau président Muhammadu Buhari.

Dans son discours, il a promis d’installer à Maiduguri-même, plutôt qu‘à Abuja, un nouveau centre de commandement de l’armée afin de mieux coordonner la contre-insurrection contre Boko Haram. La riposte ne se sera pas fait attendre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaques meurtrières au Nigeria : près de 200 villageois assassinés

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Russie : trois personnes arrêtées lors d'une opération antiterroriste au Daghestan