PUBLICITÉ

Athènes ne parvient toujours pas à s'entendre avec ses créanciers

Athènes ne parvient toujours pas à s'entendre avec ses créanciers
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Toujours pas d’accord sur les réformes grecques censées permettre à Athènes d’obtenir le versement d’une dernière tranche d’aide financière. Hier à

PUBLICITÉ

Toujours pas d’accord sur les réformes grecques censées permettre à Athènes d’obtenir le versement d’une dernière tranche d’aide financière. Hier à Bruxelles, le chef du gouvernement grec, Alexis Tsipras, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, n’ont pas réussi à aplanir leurs divergences.

“Un accord est à portée de main, mais nous devons conclure ces discussions avec un objectif réaliste, insiste Alexis Tsipras. Je crois sincèrement que la Commission a l’intention d’atteindre un objectif réaliste.”

Athènes veut réformer la TVA, supprimer les retraites anticipées et accélérer les privatisations. La priorité des créanciers est autre. Ils proposent de couper dans les retraites les plus basses ou d’augmenter la TVA sur l‘électricité. Inacceptable pour le chef du gouvernement grec.

“Sans accord, la Grèce risque la banqueroute dans les prochains jours, mais peut-elle parvenir à un accord avec ses créanciers ?” s’interroge Sándor Zsiros, membre de notre bureau à Bruxelles.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Grecs fatigués devant l'absence d'accord avec Bruxelles

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme

E. Macron : la montée de l'extrême droite est un "mauvais vent" qui souffle sur l'Europe