Amazon et ebay renoncent à vendre des drapeaux confédérés

Amazon et ebay renoncent à vendre des drapeaux confédérés
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De plus en plus d’enseignes américaines renoncent à vendre le drapeau confédéré. Un étendard controversé qui a été brandit par l’auteur présumé des

PUBLICITÉ

De plus en plus d’enseignes américaines renoncent à vendre le drapeau confédéré. Un étendard controversé qui a été brandit par l’auteur présumé des meurtres de Charleston.

Plusieurs chaînes de supermarchés ont décidé d’emboîter le pas au géant Walmart. Des sites de ventes en ligne, comme EBay et Amazon, y renoncent également, sans compter les principaux fabricants de drapeaux des États-Unis qui ont eux choisi d’arrêter de produire ce symbole du passé sécessionniste des États du sud.

Le Sénat de Caroline du Sud a, pour sa part, voté hier un projet de loi pour enlever ce drapeau qui flotte devant le Parlement de sa capitale, Columbia.

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Drapeau confédéré, haine ou fierté?

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe