PUBLICITÉ

La Grèce et l'UE parviennent à un accord

La Grèce et l'UE parviennent à un accord
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Grèce et l'UE sont parvenus à un accord sur un troisième plan d'aide.

PUBLICITÉ

Le président du Conseil Européen, Donald Tusk, a annoncé ce lundi matin un peu avant 9h, qu’un accord avait été trouvé à l’unanimité avec la Grèce : “A l’unanimité, le sommet de la zone euro a trouvé un accord. Tout est prêt pour un programme du MES [Mécanisme européen de stabilité] destiné à la Grèce avec des réformes sérieuses et un soutien financier”.

EuroSummit has unanimously reached agreement. All ready to go for ESM programme for #Greece with serious reforms & financial support

— Donald Tusk (@eucopresident) July 13, 2015

Il a ensuite pris la parole lors d’un conférence de presse avec Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne et Jeroen Dijsselbloem, président de l’Eurogroupe.

Les Premiers ministres belge et luxembourgeois avaient aussi annoncé un accord quelques instants avant Donald Tusk sur Twitter.

Agreement

— Charles Michel (@CharlesMichel) July 13, 2015

after 17h of negotiations we are close to an agreement. Europe is strong.

— Bettel Xavier (@Xavier_Bettel) July 13, 2015

Les discussions s‘étaient poursuivies tard dans la nuit, entre les chefs d’Etat de l’Eurogroupe à Bruxelles. Les dirigeants de l’union étaient toujours divisés sur la position à adopter. Il leur aura donc fallu 17h pour tomber d’accord.

Il faudra désormais un vote du Parlement grec sur ces réformes avant mercredi, notamment sur les retraites, pour envisager un troisième plan d’aide qui s‘élèverait à 85 milliards d’euros. 19 milliards seraient débloqués en urgence pour éviter une faillite des banques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dette grecque : dans la rue, la crainte de l'avenir

Les Athéniens dans l'expectative des décisions de la zone euro

Les 27 réfléchissent aux moyens de fournir davantage d'aide à l'Ukraine dans un contexte d'urgence