Dette grecque : dans la rue, la crainte de l'avenir

Dette grecque : dans la rue, la crainte de l'avenir
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Grecs sont confrontés, encore plus que d’habitude, aux incertitudes sur l’avenir de leur pays, en pleine tourmente de la zone euro. Entre des

PUBLICITÉ

Les Grecs sont confrontés, encore plus que d’habitude, aux incertitudes sur l’avenir de leur pays, en pleine tourmente de la zone euro. Entre des négociations difficiles et des propositions gouvernementales très proches de celles des créanciers, la population attend avec inquiétude le dénouement de la crise. “On regarde l‘évolution de la situation et on s’inquiète pour l’avenir”, explique un passant. “Je crois que nous devons rester dans la zone euro car on veut avoir un avenir meilleur. Je pense que le Grexit serait un désastre pour nous”, poursuit-il. “Au cours des deux semaines passées, la situation s’est beaucoup dégradée”, estime une jeune femme. “Je crois que les Grecs ne voient pas leur pays en dehors de la zone euro et de l’Europe. Pour d’autres, la situation est encore plus critique comme pour cet homme qui indique ne pas avoir “l’argent pour payer le loyer, ni la facture d‘électricité”. Pour parvenir à un accord, les Grecs devront accepter rapidement une augmentation de la TVA et une réforme des retraites. “Dans tous les cas, les gens devront faire plus de sacrifices”, indique Michalis Arampatzoglou, journaliste pour Euronews à Athènes. “Ils restent sceptiques quant à l’avenir et tout le monde s’accorde sur le fait que le chemin à parcourir restera long et difficile”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme

Avec l’association "Coiffure du cœur", qui vient en aide aux sans-abri

Pour sortir de la crise et pour la quatrième fois, Berlin va dépasser son plafond de déficit