EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Accord sur la dette grecque : le rapport du FMI sème le trouble

Accord sur la dette grecque : le rapport du FMI sème le trouble
Tous droits réservés 
Par Sandrine Delorme avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les premières réformes et mesures prévues par l’accord entre la Grèce et ses créanciers européens vont-elles être votées par le Parlement grec cette

PUBLICITÉ

Les premières réformes et mesures prévues par l’accord entre la Grèce et ses créanciers européens vont-elles être votées par le Parlement grec cette nuit ? Le gouvernement Tsipras va-t-il résister ?

Une chose est sûre, le rapport du Fonds monétaire international, connu des négociateurs européens, mais rendu public hier soir, n’aide pas à calmer le jeu, au contraire.

Ce rapport donne beaucoup de crédibilité à ce que la Grèce dit depuis le début bien sûr. Mais à bien des égards, ce qu’il suggère, c’est que le FMI a eu de sérieux désaccords avec les Européens concernant le plan de sauvetage. Et le coeur de ses désaccords porte sur le fait de savoir si oui ou non ce plan de sauvetage peut remettre la Grèce sur le chemin d’une croissance économique durable“, explique l’analyste économique américaine, Vicky Price (CEBR).

Le FMI assure que la dette grecque est “totalement non-viable” et doit subir une forte cure d’amaigrissement soit par une longue extension des délais de remboursement (de 10 à 30 ans), soit, par un allègement pur et simple, auquel les Européens sont opposés pour l’instant.

#IMF says #Greece needs debt relief "far beyond what Europe has been willing to consider so far" - RTRS

— Efi Koutsokosta (@Efkouts) 14 Juillet 2015

Got copy of #IMF DSA update. To me, most interesting thing not lines on debt relief. Tone sends signal they want out of #Greece completely

— Peter Spiegel (@SpiegelPeter) 14 Juillet 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pour Wolfgang Schäuble, un "Grexit" temporaire est toujours possible voire souhaitable

Affrontements à Athènes en marge du vote sur le plan de réformes

Après l'austérité, la Grèce renoue avec un croissance soutenue, favorisée notamment par le tourisme