PUBLICITÉ

Nouveaux attentats sanglants au Nigeria

Nouveaux attentats sanglants au Nigeria
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce sont trois mineures qui se sont fait exploser hier matin à Damaturu, capitale de l‘État de Yobe dans le nord du Nigeria. Yobe est l’un des États

PUBLICITÉ

Ce sont trois mineures qui se sont fait exploser hier matin à Damaturu, capitale de l‘État de Yobe dans le nord du Nigeria. Yobe est l’un des États les plus durement touchés par les extrémistes de Boko Haram affiliés au groupe État islamique.

“Une petite fille qui n’avait pas 10 ans s’est approchée d’un des points de contrôle et s’est fait exploser, a précisé Markus Danladi, commissaire de police. Elle a tué six personnes y compris elle-même”.

Au total, avec les deux autres explosions, près de quinze personnes ont perdu la vie, selon la police.

Les attentats ont été commis au lendemain d’un carnage à Gombe, au sud de Damaturu, où deux explosions ont tué au moins 49 personnes dans un marché.

Malgré leur mobilisation contre Boko Haram, le Nigeria et ses voisins dont le Tchad ne parviennent pas à mettre fin à la multiplication d’attentats.

Selon une source tchadienne, après que Boko Haram a lancé hier matin une attaque contre une position de l’armée au Tchad, 19 insurgés ont été tués.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaques meurtrières au Nigeria : près de 200 villageois assassinés

L'Estonie fait face à une hausse des attaques hybrides russes

De "graves erreurs ont été commises" par la sécurité de Robert Fico (expert)