Trois passeurs ukrainiens arrêtés au large des côtes italiennes

Trois passeurs ukrainiens arrêtés au large des côtes italiennes
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près d’une cinquantaine de migrants sont arrivés dans le port de Motril, dans le sud de l’Espagne. Parmi eux, des enfants et une femme enceinte. Ils

PUBLICITÉ

Près d’une cinquantaine de migrants sont arrivés dans le port de Motril, dans le sud de l’Espagne. Parmi eux, des enfants et une femme enceinte. Ils font partie de ces milliers de migrants qui traversent la Méditerranée pour tenter d’entrer en Europe, souvent au péril de leur vie. Tous été pris en charge par des membres de la Croix-Rouge et par la Guardia Civile espagnole.

Cette dernière a par ailleurs aidé les garde-côtes italiens à arrêter trois passeurs, des Ukrainiens accusés de traite illégale d’individus et interceptés à 250 kilomètres des côtes italiennes.
Cette coopération s’inscrit dans le cadre de l’opération “Triton”, l’opération navale confiée à Frontex, l’agence européenne de surveillance des frontières. Au total, 58 migrants ont ainsi pu être secourus.

Environ 150 000 migrants, poussés sur les routes du départ par les guerres et la pauvreté, sont arrivés en Europe par la mer depuis le début de l’année, essentiellement via la Grèce et l’Italie, selon les chiffres de l’Organisation internationales pour les migrations.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des migrants : l'effort très inégal des Européens

Alertes aux crues en Europe : la Moselle en France, le nord de l'Italie et la Slovénie impactés

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain