EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

L'armée nigériane annonce avoir libéré 178 otages de Boko Haram

L'armée nigériane annonce avoir libéré 178 otages de Boko Haram
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Nouvelle offensive contre Boko Haram au Nigéria. L’armée annonce avoir libéré 178 otages détenus par le groupe islamiste. Sur ce total, il y a 101

PUBLICITÉ

Nouvelle offensive contre Boko Haram au Nigéria. L’armée annonce avoir libéré 178 otages détenus par le groupe islamiste. Sur ce total, il y a 101 enfants et 67 femmes selon un porte-parole militaire qui a également précisé que l’opération avait eu lieu dans l‘État de Borno, coeur de l’insurrection islamiste.

Un commandant de Boko Haram a aussi été capturé et plusieurs camps jihadistes démantelés. L’armée nigériane affirme aussi avoir mené des frappes aériennes autour du village de Bita alors que les islamistes s’apprêtaient à lancer une nouvelle offensive.

Ces annonces interviennent alors que le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari a érigé en priorité la lutte contre Boko Haram depuis son investiture fin mai. Une force multinationale de 8 700 hommes est en constitution avec le Cameroun, le Niger, le Tchad et le Bénin même si son entrée en fonction prévue le 31 juillet a été retardée.

L’insurrection du groupe islamiste et sa répression par les forces nigérianes ont fait plus de 15 000 morts depuis 2009.

Symbole de la force de Boko Haram, les 276 lycéennes de Chibok restent introuvables depuis leur rapt spectaculaire en avril 2014. Seules 57 d’entres elles sont parvenues à s’enfuir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Impressionnant sauvetage de 3 polonais après une nuit de détresse à 4000 m d'altitude

No Comment : Inondations massives à Murcie, dans le sud-est de l'Espagne

274 Palestiniens auraient été tués lors de la libération des 4 otages israéliens