EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Séoul veut les excuses de Pyongyang

Séoul veut les excuses de Pyongyang
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est à qui pliera le premier. La guerre d’usure entre les deux Corée se poursuit. Avec ce lundi la mise en garde de la présidente sud-coréenne

PUBLICITÉ

C’est à qui pliera le premier. La guerre d’usure entre les deux Corée se poursuit. Avec ce lundi la mise en garde de la présidente sud-coréenne : Séoul ne cessera pas sa propagande à la frontière tant que Pyongyang ne se sera pas excusé. Park Geun-Hye accuse le Nord d’avoir déclenché la crise actuelle et de saper les discussions en cours pour apaiser la situation. “Nous exigeons des excuses claires et des mesures pour prévenir la répétition de ces provocations et une situation tendue. Dans le cas contraire, le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour continuer à faire fonctionner ses haut-parleurs.”

A l’origine de ces nouvelles tensions : l’explosion de mines antipersonnel au début du mois dans laquelle deux soldats sud-coréens ont été blessés. En représailles, Séoul a remis en service de hauts-parleurs installés le long de la frontière et qui diffuse à plein régime des messages de propagande.

Les discussions entre les deux Corée ont débuté samedi dans le village frontalier de Panmunjom, là où a été signé le cessez-le-feu de la guerre de 1950-1953.
Mais difficile de parvenir à un compromis alors que les deux armées sont en état d’alerte, démonstration de force et mouvements de troupes le long de la frontière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kim Jong Un ordonne à son armée d'anéantir les Etats-Unis en cas de provocation

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père

La Corée du Nord affirme avoir testé un drone sous-marin à capacité nucléaire