EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Grèce : ''Unité populaire'' a trois jours pour former un gouvernement

Grèce : ''Unité populaire'' a trois jours pour former un gouvernement
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Grèce, c’est au tour de Panagiotis Lafazanis, transfuge de Syriza qui vient de créer son propre parti, de tenter de former un gouvernement. Il a

PUBLICITÉ

En Grèce, c’est au tour de Panagiotis Lafazanis, transfuge de Syriza qui vient de créer son propre parti, de tenter de former un gouvernement. Il a été reçu lundi par le président de la République et a d’emblée reconnu que la tâche était impossible.

Le chef de file de l’Unité populaire, opposé au troisième plan d’aide dispose de trois jours pour tenter de former une coalition.

“Nous allons utiliser ce mandat pour montrer que la seule chose qui serve les intérêts du pays, c’est un nouveau Parlement fermement opposé au plan d’aide”, a-t-il déclaré à l’issue de sa rencontre avec le président.

Avant lui, conformément à la Constitution, les conservateurs de Nouvelle Démocratie ont eux aussi eu trois jours pour former une coalition. Une tâche à laquelle ils ont renoncé.

En cas d‘échec plus que probable de Lafazanis, le président nommera un Premier ministre pour gérer les affaires courantes et convoquera des élections anticipées, pour dans un mois.

Alexis Tsipras, démissionnaire, a encore toutes ses chances de remporter ce scrutin. La question est de savoir s’il disposera d’une majorité suffisante, où s’il pourra former une coalition suffisamment large pour pouvoir gouverner.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les conservateurs modérés grecs en passe de remporter les élections européennes

"Ce que nous avons accompli en Europe est unique à l'échelle de l'Histoire", selon M.Mitsotakis

La reconstruction de l'Ukraine au cœur d'un sommet international à Athènes