EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Heurts sur l'esplanade des Mosquées : vingt blessés

Heurts sur l'esplanade des Mosquées : vingt blessés
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis plusieurs jours, Palestiniens et Arabes Israéliens redoutaient des affrontements à l’occasion des fêtes juives du nouvel an. Tôt ce dimanche

PUBLICITÉ

Depuis plusieurs jours, Palestiniens et Arabes Israéliens redoutaient des affrontements à l’occasion des fêtes juives du nouvel an.

Tôt ce dimanche matin, de violents heurts ont effectivement opposé des musulmans aux forces de l’ordre israéliennes, à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa et sur l’esplanade des mosquées.

Une heure avant la visite prévue notamment du ministre israélien de l’Agriculture sur l’esplanade des mosquées, la police a tenté de fermer les portes de la Mosquée Al-Aqsa. Une dizaine de Palestiniens étaient retranchés à l’intérieur.

Pour justifier son intervention, la police a expliqué que des jeunes manifestants palestiniens s‘étaient barricadés la nuit dernière dans la Mosquées Al-Aqsa et projeter de “perturber” ces visites autorisées de non-musulmans.

Pour la première fois, les forces israéliennes ont expulsé la garde jordanienne positionnée depuis le statu quo de 1967 sur le site sacré ultra-sensible qu’est l’esplanade des mosquées.

Les policiers ont pourchassé les manifestants et plusieurs journalistes ont été molestés, dont un photographe de l’AFP.

20 personnes ont été hospitalisées à l’issue des heurts sur et autour de l’esplanade selon le Croissant-Rouge palestinien.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a condamné cette attaque israélienne et ces agressions de fidèles, réaffirmant qu’Al-Aqsa et les lieux saints étaient une ligne rouge à ne pas franchir.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Benjamin Netanyahu dissout le cabinet de guerre israélien

Les sirènes à Tel-Aviv pour la première fois depuis des mois, Hamas "tire un barrage" depuis Gaza

MAJ: Israël annule la décision de confisquer le matériel de diffusion d'AP