DERNIERE MINUTE

La privatisation de Poste Italiane a commencé

La privatisation de Poste Italiane a commencé
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Italiens peuvent acheter depuis ce lundi des actions de leur poste nationale, Poste Italiane, qui est entrée dans un processus de privatisation. 453 millions d’actions, soit plus du tiers du capital de l’entreprise, sont mises en vente par l‘État. Les investisseurs ont dix jours pour se manifester avant une entrée effective en bourse.

Les perspectives de croissance pour l'entreprise et le pays en général sont intéressantes.

“Il s’agit de la plus importante privatisation en Europe cette année, souligne Francesco Caio, le PDG de Poste Italiane. Nous montrons aux investisseurs que les perspectives de croissance pour l’entreprise et pour le pays en général sont intéressantes.”

Cette entrée en bourse fait partie d’un vaste programme de privatisation lancé par le gouvernement italien, qui concerne également des secteurs comme les télécommunications, les chantiers navals, les chemins de fer ou le contrôle aérien. L’ouverture du capital de la poste pourrait faire rentrer quelque 4 milliards d’euros dans les caisses de l‘État, et contribuer ainsi à renflouer les dettes.

Avec près de 145.000 salariés, Poste Italiane est le premier employeur du pays. Outre le courrier, le groupe est également actif dans la logistique, l’e-commerce, la finance, l’assurance et la téléphone mobile.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.