EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ban Ki-moon lance un appel vidéo aux Israéliens et aux Palestiniens

Ban Ki-moon lance un appel vidéo aux Israéliens et aux Palestiniens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a enregistré un message vidéo à l’attention des Israéliens et des Palestiniens pour appeler les

PUBLICITÉ

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a enregistré un message vidéo à l’attention des Israéliens et des Palestiniens pour appeler les deux parties à la retenue avant son voyage sur le terrain pour une tentative de médiation.

“Les Nations Unies sont à vos côtés” dit-il. “Nous allons continuer de soutenir les efforts pour mettre en place les conditions d’une vraie négociation. Je veux être tout à fait clair : la violence ne peut que saper les aspirations légitimes des Palestiniens à un Etat et celles des Israéliens à la sécurité.”

De son côté le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, accuse le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, de soutenir, sinon d’inciter, la vague d’attaques contre les Israéliens.

“Il a dit l’autre jour : “je salue chaque goûte de sang versé à Jérusalem”. S’agit-il du langage d’un modéré ?” a demandé Benjamin Netanyahou en parlant de Mahmoud Abbas. “Il glorifie ces meurtres. Il n’a pas condamné un seul des 30 attaques terroristes contre des Israéliens le mois dernier.”

Peu après cette déclaration du Premier ministre israélien, Mahmoud Abbas exprimé sa compassion pour “le désespoir et la frustration” ressentie par la jeunesse palestinienne qu’il décrit “sous pression.”

Entre-temps, 2 soldats israéliens ont été blessés en Cisjordanie par une voiture bélier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël pose un ultimatum au Hamas pour la libération des otages

"C'est fini" : Benjamin Netanyahu appelle les combattants du Hamas à se rendre

Gaza : plus de 15 200 morts, dont 70% de femmes et d'enfants (Hamas)