EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Pologne : les eurosceptiques écrasent les libéraux lors des législatives

Pologne : les eurosceptiques écrasent les libéraux lors des législatives
Tous droits réservés 
Par Raphaele Tavernier avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les journaux polonais saluaient ce lundi matin la victoire du Parti conservateur Droit et Justice (PiS) aux législatives. Selon les dernières

PUBLICITÉ

Les journaux polonais saluaient ce lundi matin la victoire du Parti conservateur Droit et Justice (PiS) aux législatives. Selon les dernières projections, le PiS remporterait 232 sièges sur 460 au parlement, obtenant la majorité absolue et la possibilité, donc, de gouverner seul. Les libéraux centristes de la Plateforme civique (PO) en décrocheraient, eux, 137. Réactions dans la rues de Varsovie.

“Je pense que la démocratie a triomphé. Le taux de participation a atteint 51 %. Et dans une démocratie, de temps en temps, le changement se produit. Et il y a du changement pour le PiS. Espérons que ceux qui n’ont pas voté pour ce parti sont contents quand même”, dit un homme.

“C‘était assez prévisible. Nous nous attendions à une victoire du PiS, mais je ne pensais pas qu’il obtiendrait la majorité. La plus grosse surprise pour moi, c’est qu’apparemment le Parti d’extrême droite n’entrera pas au parlement. Sinon, les autres résultats sont en phase avec les sondages préélectoraux”, ajoute un autre.

La future Première ministre serait donc Beata Szydlo qui a mené tambour battant sa campagne électorale et qui permet surtout au sulfureux ex-premier ministre Jaroslaw Kaczynski, chef de file du PiS, de revenir sur le devant de la scène.
Beata Szydlo évince une autre femme. La Première ministre sortante, la libérale Ewa Kopacz de la Plateforme civique (PO, libéraux centristes) qui a d’ores et déjà reconnu sa défaite. Les libéraux laissent donc leur place aux eurosceptiques après huit ans au pouvoir.

À noter aussi l’entrée de deux nouveaux venus au parlement. Le parti Nowoczesna de l‘économiste libéral Ryszard et le mouvement anti-système du rockeur Pawel Kukiz. Les résultats officiels de ces législatives doivent être rendus publics dans la soirée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne : un mort dans l'explosion d'une usine d'armement

Donald Tusk en campagne pour inciter les Polonais à aller voter

Pourquoi le projet de coalition conservatrice PPE-CER pourrait-il s'effondrer en Pologne ?