This content is not available in your region

Un humoriste à la tête du Guatemala

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Un humoriste à la tête du Guatemala

Jimmy Morales a remporté hier le second tour de la présidentielle avec une écrasante majorité de prés de 70 % des suffrages. Les électeurs voient en ce comédien la seule alternative possible à la corruption qui gangrène la classe politique guatémaltèque. Il est pourtant soutenu par d’anciens militaires soupçonnés de violations des droits de l’Homme durant la guerre civile, entre 1960 et 1998.

La perdante de ce scrutin, Sandra Torres, est, elle, accusée d’avoir été membre de la guérilla qui a combattu les autorités durant ce même conflit, ce qu’elle a toujours démenti.

Avec AFP