Congo : victoire du Oui au référendum, l'opposition conteste la participation

Congo : victoire du Oui au référendum, l'opposition conteste la participation
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A plus de 92%, les électeurs congolais ont approuvé le projet de modification de la constitution autorisant Denis Sassou Nguesso à briguer un troisième mandat de président.

PUBLICITÉ

Au Congo-Brazzaville, le Oui l’a emporté très largement (92,26%) lors du référendum de dimanche sur le projet de constitution. Les chiffres officiels ont été publiés ce mardi.

Ce résultat ouvre la voie à une modification de la constitution qui permettra à Denis Sassou Nguessou de briguer un troisième mandat lors de la présidentielle l’an prochain.

> Voir le projet de Constitution présenté au référendum

L’actuel homme fort du Congo a dirigé le pays pendant déjà plus de 30 ans.

Le taux de participation

L’opposition dénonce le taux de participation : 72,44% selon les chiffres officiels. “Ce sont des résultats tripatouillés“, a ainsi commenté ce mardi Clément Miérassa, l’un des chefs du Front républicain pour le respect de l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (Frocad), une des plate-formes de l’opposition à ce référendum.
L’opposition avait appelé au boycott du scrutin.

Plusieurs observateurs indépendants avaient constaté dimanche une relativement faible participation.

#CongoBrazzaville : faible affluence au référendum
https://t.co/VohJHGAU45pic.twitter.com/Lseo3mFGKA

— bbcafrique (@bbcafrique) 26 Octobre 2015

Congo Brazzaville: peu d'engouement pour un référendum sans incident https://t.co/HoHsYhRFArpic.twitter.com/TRVmtqDZY9

— RFI Afrique (@RFIAfrique) 25 Octobre 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le rôle des femmes et du mariage bientôt amendés dans la Constitution irlandaise ?

Les Aborigènes d'Australie n'auront pas de "Voix", les électeurs ont dit "non" au référendum

Pologne : un référendum controversé le jour des élections législatives