DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Slovénie débordée par l'afflux des migrants

euronews_icons_loading
La Slovénie débordée par l'afflux des migrants
Taille du texte Aa Aa

Ce sont sans doutes les derniers demandeurs d’asile à rejoindre, à pied, le camp slovène de Brezice depuis la Croatie voisine. Un camp, comme tous les autres du pays, saturés. La Slovénie a donc décidé de transporter directement les réfugiés de la frontière croate à la frontière autrichienne en train, pour éviter que ces hommes, ces femmes et ces enfants restent sur son territoire. Des réfugiés qui sont nombreux à fuir l‘État islamique, à l’image de ce Syrien :

‘‘J’ai dit aux djihadistes qu’ils étaient des criminels. Ce qu’ils pratiquent ce n’est pas l’Islam. Je voudrais aller en Norvège, y rencontrer des avocats pour qu’ils m’aident. Mais si la guerre se termine, je veux rentrer en Syrie.”

La Slovénie a déjà prévenu : si l’Autriche ferme ses frontières, Ljubljana fermera également ses portes aux migrants. On est loin du consensus affiché dimanche à l’issue du sommet d’urgence de dimanche.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.