EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Attentats/Football : le match Allemagne/Pays-Bas annulé "pour protéger la population" (ministre)

Attentats/Football : le match Allemagne/Pays-Bas annulé "pour protéger la population" (ministre)
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Stade évacué, rencontre annulée. Le match amical de football Allemagne/Pays-Bas, prévu mardi soir à Hanovre en Allemagne n’a pas eu lieu. Quatre

PUBLICITÉ

Stade évacué, rencontre annulée. Le match amical de football Allemagne/Pays-Bas, prévu mardi soir à Hanovre en Allemagne n’a pas eu lieu.
Quatre jours après les attentats de Paris, la rencontre a été annulée à la dernière minute en raison d’un risque sérieux d’attentat à la bombe.
Les autorités allemandes ont indiqué mardi soir que le match avait été annulé “pour protéger la population”, sans plus de précisions sinon qu’aucun explosif n’avait été retrouvé.
“Je demande à la population de faire confiance aux forces de sécurité, nous avions de bonnes raisons” pour décider d’annuler la rencontre, a dit à la presse le ministre de l’Intérieur allemand Thomas de Maizière refusant de donner des indications sur la nature précise de la menace.

Menace islamiste

Le ministre répondait à des informations d’un journal local sur la prétendue découverte d’une ambulance bourrée d’explosifs près du stade, alors que le chef de la police locale a fait état d’un projet potentiel d’attentat à l’explosif.
Concernant l’origine de l’alerte donnée aux Allemands, des médias évoquent comme source un service de renseignement étranger, sans dire lequel. L’agence de presse allemande DPA parle d’une menace d’attentat islamiste, en citant des sources sécuritaires.

La chancelière Angela Merkel et ses principaux ministres devaient assister au match.
Un match qui devait être précédé par une Marseillaise que les joueurs des deux équipes avaient prévu de chanter en hommage aux victimes des attaques de Paris, qui ont fait au moins 129 morts et 350 blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Pakistan, une marche pour la paix se termine dans un bain de sang

Le Tribunal spécial pour le Kosovo condamne Pjetër Shala à 18 ans de prison

Aux Pays-Bas, plongée au cœur d'un système de soins innovant