EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : l'état d'urgence prolongé de trois mois, Manuel Valls évoque une "menace chimique"

France : l'état d'urgence prolongé de trois mois, Manuel Valls évoque une "menace chimique"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

L‘état d’urgence en France est prolongé de trois mois. L’article premier du projet de loi soumis en urgence au Parlement a été adopté à la mi-journée par l’assemblée nationale.

La droite réclamait un prolongement de six mois.

L‘état d’urgence prendra donc fin le 25 février.

“Il ne faut aujourd’hui rien exclure, a déclaré Manuel Valls devant les députés. Nous l‘évoquions hier. Et je le dis bien-sûr avec toutes les précautions qui s’imposent, mais nous le savons, et nous l’avons à l’esprit. Il peut y avoir aussi le risque d’armes chimiques ou bactériologiques”.

De fait, le gouvernement français a autorisé en urgence, dans un arrêté publié samedi, la pharmacie des armées à distribuer un antidote aux armes bactériologiques à des services d’urgence civils en France.

Mais l’entourage du Premier ministre a assuré qu’il n’y avait pas de nouvelles informations concernant une telle menace.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un homme de nationalité russe et ukrainienne arrêté à Roissy, soupçonné de préparer un attentat

Lyon : la Fête des lumières sous haute sécurité

Attentat près de la Tour Eiffel : l'assaillant "assume" son acte