DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Enquête sur la mort de 10 soldats irakiens dans une frappe de la coalition

euronews_icons_loading
Enquête sur la mort de 10 soldats irakiens dans une frappe de la coalition
Taille du texte Aa Aa

Une bavure en Irak. L’armée américaine va ouvrir une enquête sur une éventuelle frappe de la coalition contre son propre camp. 10 soldats irakiens ont été tués vendredi près de Bagdad. Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a présenté ses excuses au gouvernement irakien.

Selon le commandement, les deux premières frappes de la coalition avaient permis aux forces irakiennes de progresser rapidement en direction des zones tenues par l’EI, notamment la ville de Fallouja. Mais la troisième a été menée sans tenir compte de cette progression et alors que jihadistes et soldats irakiens menaient des combats rapprochés.

L’armée américaine a admis la possible responsabilité de la coalition “malgré la coordination avec les forces irakiennes sur le terrain”, selon un communiqué publié vendredi par le commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom). Ce dernier précise que l’armée américaine ouvrira une enquête sur cette possible première frappe de la coalition contre son propre camp depuis le début de son engagement contre l’EI en 2014.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.