PUBLICITÉ

Turquie : l'armée poursuit son offensive dans les bastions des rebelles kurdes

Turquie : l'armée poursuit son offensive dans les bastions des rebelles kurdes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cela fait maintenant une semaine que l’armée turque mène une vaste opération dans le sud-est du pays. Cette offensive vise les membres du PKK, le

PUBLICITÉ

Cela fait maintenant une semaine que l’armée turque mène une vaste opération dans le sud-est du pays. Cette offensive vise les membres du PKK, le parti des travailleurs du Kurdistan.

De violents affrontements opposent les forces de l’ordre aux rebelles kurdes.
D’après l’armée turque, plus d’une centaine d’activistes ont été tués ces derniers jours. Un bilan impossible à vérifier de manière indépendante.

Les combats se déroulent dans plusieurs villes, notamment Cizre, Silopi ou encore Diyarbakir.
Dans ces villes, l’armée a imposé un couvre-feu.

#Turquie: Images des opérations sécuritaires de #Diyarbakir partagées avec la presse https://t.co/FwaaWzZ3Tnpic.twitter.com/xwW3LLKT0N

— ANADOLU AGENCY (FR) (@aa_french) 21 Décembre 2015

Manifestation contre le couvre-feu

C’est d’ailleurs pour dénoncer ce couvre-feu que des milliers de personnes sont descendues ce mardi dans les rues de Diyarbakir. Les manifestants se sont heurtés à un barrage de police. Des heurts ont alors éclaté.

Les combats dans le sud-est de la Turquie ont repris cet été après 2 ans de cessez-le-feu.
Les militants du PKK réclament qu’Ankara reconnaisse officiellement l’existence du peuple kurde et sa culture.

- avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation