Nouvel An : Paris, Berlin et Bruxelles renforcent les mesures de sécurité

Nouvel An : Paris, Berlin et Bruxelles renforcent les mesures de sécurité
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L‘état d’urgence est toujours en vigueur et, à la veille de la Saint-Sylvestre, les mesures de sécurité sont encore renforcées. La prefecture de

PUBLICITÉ

L‘état d’urgence est toujours en vigueur et, à la veille de la Saint-Sylvestre, les mesures de sécurité sont encore renforcées. La prefecture de police de Paris indique que 80% des agents sont requisititionés et appuyés par des patrouille de militaires qui pratiquent des contrôles aléatoires.

“On pense toujours aux attaques, mais il faut continuer à vivre” dit un homme rencontré sur les Champs-Élysées.
Malgré la menace d’attentat, la police s’attend à devoir gérer des foules importantes et en particulier sur les Champs-Élysées où six cent mille personnes étaient venues l’année dernière.

Par mesure de sécurité, le feu d’artifice, qui devait être tiré depuis le l’Arc de Triomphe, a été annulé et sera remplacé par un spectacle plus sobre.

Berlin maintient son feu d’artifice, mais, la nuit du nouvel an, un périmètre de sécurité sera mis en place tout autour du centre de la capitale allemande. L’accès au centre de Berlin ne pourra se faire que via six points d’entrée contrôlée par la police.

“On a beaucoup de personnels de sécurité et il y a la vidéo-surveillance” explique Willy Kausch, un des organisateurs de la soirée du nouvel an. “Les valises et les sacs à dos sont interdits, les entrées seront contrôlées et il faudra patienter plus longtemps que d’habitude parce qu’on s’attend à ce que des centaines de milliers de personnes viennent ici demain soir.”

Le niveau d’alerte est également élevé à Bruxelles après l’arrestation en début de semaine de deux personnes soupçonnées d’avoir fomenté des attentats la nuit du nouvel an. Ici aussi, l’accès au centre-ville sera contrôlé par les services de police.

***

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Face aux risques terroristes, Bruxelles renonce aux festivités du Nouvel An

La Pologne a annoncé une modernisation accélérée de sa frontière avec le Bélarus

Paris - Berlin - Varsovie : Donald Tusk avocat de la Défense européenne