EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : un patient en mort cérébrale à Rennes après un essai clinique

France : un patient en mort cérébrale à Rennes après un essai clinique
Tous droits réservés 
Par Christelle Petrongari avec Reuters, Afp
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un essai clinique sur un médicament qui tourne mal en France. Six hommes sont hospitalisés depuis dimanche au service de neurologie du CHU de Rennes

PUBLICITÉ

Un essai clinique sur un médicament qui tourne mal en France. Six hommes sont hospitalisés depuis dimanche au service de neurologie du CHU de Rennes. L’un d’eux est en état de mort cérébrale, quatre se trouvent dans un état très grave. La molécule testée vise à soigner les troubles de l’humeur, les troubles moteurs liés à des maladies neurodégénératives et les troubles de l’anxiété.

[DIRECT] Accident thérapeutique: 1 personne en état de mort cérébrale, 5 hospitalisées https://t.co/ueVeCGtaGu#AFPpic.twitter.com/LWVXkienYE

— Agence France-Presse (@afpfr) 15 Janvier 2016

La ministre de la Santé a rencontré les familles et les équipes médicales au CHU de Rennes. “Les familles sont effondrées dit Marisol Touraine. Nous ferons en sorte que toutes les réponses soient apportées d’autant plus qu‘à l’instant où je m’exprime devant vous, je n’ai connaissance d’aucun événement comparable. Ce qui s’est passé est inédit et appelle de nous la plus grande vigilance dans les enquêtes qui vont être engagées.”

Rennes, accident lors de l'essai d'un médicament: 1 personne en état de mort cérébrale
https://t.co/e1Q4jCVLCT
#AFPpic.twitter.com/wV8tos3ATF

— AFP Rennes (@AFPRennes) 15 Janvier 2016

Au total quatre-vingt-dix personnes ont reçu à doses variables, la molécule testée. Elles sont invitées à venir passer un examen médical. Le fabricant portugais Bial assure avoir respecté “les bonnes pratiques”.
L’Inspection générale des affaires sociales a été saisie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives