EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un fait divers vire à l'incident diplomatique entre Allemagne et Russie

Un fait divers vire à l'incident diplomatique entre Allemagne et Russie
Tous droits réservés 
Par Ariane Tilve avec Agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une adolescente de 13 ans, disparue une trentaine d’heures le 11 janvier dernier, affirme avoir été violée par des personnes de type “méditerranéen”

PUBLICITÉ

Une adolescente de 13 ans, disparue une trentaine d’heures le 11 janvier dernier, affirme avoir été violée par des personnes de type “méditerranéen”, certains ayant conclu qu’il pourrait s’agir de migrants. Mais selon la police, il s’agit d’une disparition volontaire, et les rapports sexuels auraient été consentis.

Une enquête a tout de même été ouverte pour détournement de mineur précise le ministre allemand des Affaires étrangères. “Il n’y a aucune raison, pas de justification pour utiliser l’affaire de cette adolescente de 13 ans – qui fait actuellement l’objet d’une enquête – à des fins de propagande politique pour influencer et attiser un débat national allemand, déjà suffisamment complexe, le débat sur les migrants”, a déclaré hier Frank-Walter Steinmeier qui répondait à son homologue russe.

Sergueï Lavrov a en effet déclaré mardi : “j’espère que ces problèmes ne seront pas balayés sous le tapis et qu’il n’y aura pas d’autre cas comme celui de notre jeune fille Lisa, lorsque la nouvelle de sa disparition a été longtemps gardée sous silence. J’espère sincèrement que ces problèmes de migration ne mèneront pas à une tentative de masquer les faits pour des raisons de politiquement correct.”

Berlin accuse Moscou d'«instrumentaliser» un fait divers sexuel https://t.co/j1wsOW345Xpic.twitter.com/AEwlCU8Koe

— 20 Minutes (@20Minutes) 27 Janvier 2016

Le Kremlin affirme que Berlin tente de dissimuler les crimes commis par les demandeurs d’asile pour ne pas mettre à mal sa politique d’accueil. Une politique qui divise la population allemande.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen

Euro 2024 : une compétition sous haute sécurité en Allemagne