Soudan : le président el-Béchir ordonne la réouverture de la frontière avec le Sud

Soudan : le président el-Béchir ordonne la réouverture de la frontière avec le Sud
Par Julien Pavy avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette décision est une première depuis 2011, année qui marqua la séparation du Soudan, donnant naissance à deux capitales, Khartoum et Juba.

PUBLICITÉ

Le Soudan va rouvrir sa frontière avec le Soudan du Sud. L’ordre a été donné par le président Omar el-Bechir. Cette décision est une première depuis 2011, année qui marqua la séparation du pays, donnant naissance à deux capitales : Khartoum au nord, Juba au sud. Les deux États entretiennent depuis des relations tendues, en particulier sur la question du pétrole, dont la majorité des réserves sont désormais sur le territoire du Sud.

Mardi, le président sud-soudanais Salva Kiir avait déjà dénoncé une normalisation unilatérale des relations, après la décision d’Omar el-Bechir de réduire les frais de transit pour le pétrole. L’annonce de Khartoum intervient aussi après le recul de huit kilomètres des troupes sud-soudanaises de la frontière.

Le Soudan du Sud avait fait sécession après un référendum d’autodétermination, organisé il y a tout juste cinq ans. Cette indépendance mettait fin à une longue et meurtrière guerre civile. Aujourd’hui, les deux capitales s’accusent mutuellement de soutenir des rébellions armées pour faire tomber leurs gouvernements respectifs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre au Soudan risque d'engendrer "plus grande crise de la faim au monde", selon l'ONU

La ville de Port-Soudan confrontée à une épidémie de choléra

Vladimir Poutine a reçu le président du Soudan du Sud