EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Etats-Unis : quand Donald Trump accuse Ted Cruz d'avoir triché

Etats-Unis : quand Donald Trump accuse Ted Cruz d'avoir triché
Tous droits réservés 
Par Euronews avec Avec AFP et Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump mauvais perdant ou victime d’un coup tordu de la part de ses adversaires? Après sa défaite cinglante lundi soir dans l’Iowa, le

PUBLICITÉ

Donald Trump mauvais perdant ou victime d’un coup tordu de la part de ses adversaires? Après sa défaite cinglante lundi soir dans l’Iowa, le milliardaire américain contre-attaque et accuse carrément Ted Cruz, son rival républicain de lui avoir volé sa victoire.
A six jours du prochain caucus dans le New Hamphire, le tonitruant candidat à la primaire présidentielle américaine crie carrément au complot.

Many people voted for Cruz over Carson because of this Cruz fraud. Also, Cruz sent out a VOTER VIOLATION certificate to thousands of voters.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 3 Février 2016

“En réalité je pense que je suis arrivé le premier, a expliqué Trump à ses militants durant un meeting mercredi. Et de de dénoncer les “tricheurs” tout en soulignant que c’est précisément la raison pour laquelle il était entré en campagne.

Marco Rubio en embuscade

Donald Trump accuse Ted Cruz d’avoir annoncé, juste avant le vote de l’Iowa, qu’un autre candidat s‘était retiré de la compétition. Ce qui avait été démenti. Pour Trump, cette fausse annonce aurait incité les électeurs à voter pour Ted Cruz, à son détriment.

A peine arrivé dans le New Hampshire, le vainqueur de l’Iowa a rapidement démenti.

Bernie is contesting #IA results. Maybe Donald should go back to IA & join the Ds. Bet they'd love #TrumpCarehttps://t.co/uTdU9Uv9sL

— Ted Cruz (@tedcruz) 3 Février 2016

“Chaque matin je me réveille et je ris en lisant les derniers tweet de Donlad Trump, a ironisé Ted Cruz. “Il est en train de craquer. Vous savez, nous avons besoin d’un commandant en chef et pas d’un tweeter en chef. Nous avons besoin de quelqu’un avec un jugement et un tempérament pour assurer la sécurité de ce pays.”

Quel sera l’impact de cette polémique d’ici le prochain vote? Pour les experts, Trump joue la diversion pour faire oublier sa défaite. Mais gare aux outsiders. Un autre républicain se tient embuscade. Marco Rubio, le jeune sénateur de Floride, est arrivé 3e dans la primaire de l’Iowa. Et n’a pas dit son dernier mot.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hommages à travers l'Europe alors que Joe Biden annonce son retrait de la course à la présidence

Joe Biden se retire de la course à l'élection présidentielle américaine

Le pansement, nouvelle tendance des supporters de Donald Trump