PUBLICITÉ

L'ombre Zika plane sur le carnaval de Rio

L'ombre Zika plane sur le carnaval de Rio
Tous droits réservés 
Par Romain Mazenod avec Reuters, AP, RFI
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Et revoici les couleurs, les musiques et les danses du carnaval de Rio au Brésil, le plus grand carnaval au monde. Il a débuté en fanfare ce vendredi

PUBLICITÉ

Et revoici les couleurs, les musiques et les danses du carnaval de Rio au Brésil, le plus grand carnaval au monde. Il a débuté en fanfare ce vendredi et dure jusqu‘à mardi gras, c’est-à-dire mardi prochain. Les écoles de samba seront évaluées comme chaque année en fonction de leur chorégraphie, de l’ambiance et des chants notamment.

Zika virus and economic crisis cast shadow over Rio Carnival https://t.co/N0YMplfM7Ipic.twitter.com/LuaRPPJYza

— IBTimes UK (@IBTimesUK) February 6, 2016

#RioCarnival opened Friday, defying growing #Zika virus fears. https://t.co/DqNO6x14PBpic.twitter.com/mQQxVKewYf

— PhotoTelegram (@PhotoTelegram) February 5, 2016

L’Academicos da Rocinha a ouvert les festivités.

“C’est une grande responsabilité d‘être le groupe qui ouvre le carnaval, témoigne une jeune danseuse. Mais c’est si bien de le faire du bon pied. Ce sera un merveilleux carnaval.”

Mais le virus Zika menace cette année de gâcher la fête. Militaires et bénévoles sanitaires vont depuis des jours de maison en maison pour distribuer des tracts et conseiller les gens.

“Nous avons lié ces efforts à la musique et à la culture en rappelant aux gens la nécessité de garder leurs maisons propres et de prévenir ainsi la dengue mais aussi d’autres maladies comme le chikungunya et Zika” rapporte un agent sanitaire.

Le Brésil est le pays le plus touché par l‘épidémie avec 1 million et demi de personnes contaminées.
Le pays espère tout de même accueillir un million de touristes à l’occasion du carnaval.

Rio Olympics should be canceled due to the Zika outbreak, argues @NYULMC's @ArthurCaplan: https://t.co/8g7MS8CBVLpic.twitter.com/IzzwlG4eES

— New York University (@nyuniversity) February 5, 2016

Pour en savoir plus :
Au carnaval de Rio, la crise mène la danse

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus

Macron au Brésil : un renouveau dans les relations entre les deux pays