PUBLICITÉ

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus

Le bilan s’alourdit au Brésil. Des inondations ont dévasté une partie du sud du pays depuis plusieurs jours, faisant au moins 66 morts et 101 disparus.
Le bilan s’alourdit au Brésil. Des inondations ont dévasté une partie du sud du pays depuis plusieurs jours, faisant au moins 66 morts et 101 disparus. Tous droits réservés Carlos Macedo/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Carlos Macedo/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En plus des quelque 80 000 personnes évacuées de leur domicile, plus d'un million de foyers sont privés d'eau et l'ampleur des destructions est pour l'heure incalculable, selon la Défense civile brésilienne.

PUBLICITÉ

Des zones d’habitation noyées à perte de vue, des ponts détruits, des villes balayées par les eaux, des communications perturbées, c’est le bilan des vastes inondations qui touchent une partie du sud du Brésil. Plus de la moitié de l’État de Rio Grande do Sul a été ravagé par les pluies diluviennes de ces derniers jours. À Porto Alegre, les rues du centre historique de la ville ont été envahies par l’eau. En cause : la crue exceptionnelle du fleuve Guaiba. Selon les autorités, son niveau pourrait bientôt atteindre le record de 5 mètres.

Selon la municipalité, le fleuve Guaiba qui traverse la ville a atteint le niveau record de 5,09 mètres, bien au-delà du pic historique de 4,76 m recensé pendant les inondations de 1941. L'eau continue d'avancer dans la métropole et une centaine d'autres localités, avec des conséquences toujours plus dramatiques. Au moins 66 personnes sont mortes et 101 sont portées disparues, selon le dernier bilan de la défense civile brésilienne dimanche.

Vendredi 3 mai, le président Lula a réaffirmé le soutien du gouvernement. Les autorités redoutent désormais les ruptures de quatre barrages dans l’État de Rio Grande do Sul.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Images impressionnantes des inondations en Russie et au Kazakhstan, animaux secourus

La Russie et le Kazakhstan, toujours en proie aux inondations

Inondations à Saintes pour la troisième fois au cours des derniers mois, alerte orange en vigueur