DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ces Syriens qui reviennent vivre à Homs

euronews_icons_loading
Ces Syriens qui reviennent vivre à Homs
Taille du texte Aa Aa

Une vision apocalyptique, celle de sa ville, de son quartier, de sa maison qui ne sont plus qu’un champ de ruine. Nous sommes à Homs, haut lieu de la résistance contre Bachar al Assad pendant trois ans, avant de capituler.

Dès que l'électricité et l'eau seront rétablies nous serons plus qu'heureux de revenir

Radhi fait visiter sa maison : il est prêt à revenir, après un trop long exil forcé :
“C’est douloureux. J’ai travaillé dur pendant 40 ans. J’ai mis toutes mes économies dans ma maison pour la retrouver détruite. Dès que l‘électricité et l’eau seront rétablies nous serons plus qu’heureux de revenir. On vit une vie indigne dans le village.”

Selon le Haut commissariat aux réfugiés, entre 2000 et 3000 Syriens veulent revenir s’installer à Homs, comme Hadi : “La première chose, c’est retourner à mes racines. Retourner à ma vie. Retourner à ma nationalité. C’est notre vie. Nous n’oublierons pas. Ce n’est pas la Syrie. C’est comme un mauvais film.”

Presque 500 000 personnes ont fui Homs, et les campagnes voisines, pour se réfugier dans d’autres parties du pays, ou à l‘étranger. L’ampleur du défi qui les attend, la reconstruction, est tout aussi terrifiante.